Mithra pèse à présent plus d'un milliard en Bourse

©euronext_Paternoster Mathieu

On peut déjà l’affirmer: 2018 aura été une année intense pour Mithra. L’engouement des investisseurs pour cette firme n’a pas flanché. Ce qui lui a permis de franchir un nouveau cap.

1.000.000.000 euros. La capitalisation boursière de Mithra Pharmaceuticals   a dépassé ce jeudi le seuil symbolique du milliard d’euros. Plus exactement 1,037 milliard selon Bloomberg. Le cap aurait cependant pu être franchi plus tôt. Documents à l’appui, son CEO François Fornieri affirme qu’il y a 34.967.081 actions qui circulent sur le marché et non 34,2 millions comme l’indique l’agence. Le différentiel s’expliquerait par l’exercice de warrants fin 2017 qui ont été transformé en 700.000 actions supplémentaires. Le patron de Mithra a en tout cas présenté ce chiffre de 34,9 millions d’actions à ses actionnaires lors de l’assemblée générale hier soir.

D’une manière ou d’une autre, le cap du milliard d’euros allait être très prochainement franchi. La société a le vent en poupe auprès des investisseurs depuis le début de cette année: +183%! Aujourd’hui encore, l’action signe la plus forte hausse à la Bourse de Bruxelles. La firme belge a annoncé mercredi avoir conclu un contrat avec le groupe allemand Midas Pharma pour le développement d’un produit injectable stérile au Mithra CDMO. Les détails financiers n’ont toutefois pas été divulgués.

Une meilleure crédibilité

"Près de 200% (de hausse en Bourse) en 2018, c’est extraordinaire et rare! C’est aussi encourageant pour les entrepreneurs et les start-ups qui investissent dans l’innovation".
François Fornieri
CEO de Mithra

Ce sont donc des actionnaires et un CEO heureux qui se réunissent ce soir. "Le milliard de capitalisation boursière n’était pas un aboutissement en soi. Mais au moment où l’on négocie de gros contrats avec des majors internationaux, c’est très bon pour notre crédibilité et notre solvabilité. Une meilleure crédibilité permet de négocier des contrats plus gros, avec des volumes plus importants", commente François Fornieri. L’homme d’affaires se dit "très fier" de son équipe et de la situation dans laquelle se trouve aujourd’hui sa société. Surtout au regard du "parcours de combattant" réalisé en 19 ans. "On existe maintenant sur l’échiquier", ajoute-t-il tout exalté.

Le CEO compare la société liégeoise à une adolescente qui est arrivée à l’université et qui est en passe d’obtenir la plus grande distinction cette année. "Près de 200% en 2018, c’est extraordinaire et rare!", s’exclame-t-il. "C’est aussi encourageant pour les entrepreneurs et les start-ups qui investissent dans l’innovation". La jeune femme qu'est Mithra espère maintenant être diplômée dans quelques années et peut-être même devenir professeur un jour.

Côté analystes, l’optimisme est également partagé. Seul Degroof Petercam a une vision "neutre" sur la valeur contre une recommandation à l’achat pour les autres. "Nous restons positifs sur la société, mais étant donné la forte performance du cours de l'action, nous avons fixé notre note à "conserver". D'autres hausses pourraient se matérialiser dans les mois grâce au flux élevé de nouvelles, mais nous croyons que le cours de l'action a déjà largement anticipé cela", écrivait Thijs Hoste dans un rapport qui date tout de même du 19 avril.

L’objectif de cours moyen des analystes est pour l’instant de 27 euros – soit en dessous du cours actuel de Mithra. Mais il est possible qu’ils revoient à la hausse leur note dans les prochaines semaines. Le courtier néerlandais Kempen, le plus optimiste, vise pour l’instant 30 euros dans les douze mois.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content