mon argent

Assurez-vous l'accès à vos extraits de compte durant 10 ans

©Photo News

Alors que les banques font le pari d’une numérisation toujours plus poussée et généralisent dans ce cadre le système des extraits de compte électroniques, Test-Achats insiste pour que ces documents restent accessibles aux clients durant 10 ans.

Les extraits de compte sont en effet des documents essentiels puisqu’ils peuvent, si besoin, servir de justificatifs et preuves de paiement dans diverses circonstances, mais surtout parce qu’ils permettent de contrôler les mouvements (entrées et sorties) sur les comptes.

Des extraits de compte doivent parfois être annexés à la déclaration d’impôt, par exemple. Or, si le délai de contrôle de la déclaration fiscale est en principe de 3 ans, il est porté à 7 ans en cas d’indice de fraude. Et dans ce cas, il est important de pouvoir fournir une série de documents, dont les extraits bancaires.

18 mois, 2 ans, 10 ans, indéfiniment...

La plupart des grandes banques (Belfius, BNPParibas Fortis, Crelan, Fintro, KBC et Keytrade Banque assurent que leurs clients ont accès à leurs extraits de compte pendant 10 ans.

Chez Triodos, il n’y aurait pas de limite dans le temps. Mais dans d’autres établissement, le délai est nettement plus court, met en garde le communiqué de Test-Achats: 2 ans chez ING et Deutsche Bank et 18 mois chez Argenta et Bpost banque.

De manière générale, la plupart des sources que l’on consulte sur internet recommandent de conserver les extraits de comptes bancaires au minimum durant 5 ans, et si possible durant 10 ans.   

Extraits papier?

"Dernière péripétie en date: la réduction voire la suppression ING ) de la possibilité d'imprimer soi-même ses extraits de compte au self des agences."
Julie Frère
Porte-parole de Test-Achats

"Les banques doivent continuer à assurer avec sérieux leur mission de dépositaire des informations relatives aux transactions Si elles veulent étendre le système des extraits de compte électroniques, il faut qu'elles tiennent ces documents à disposition des clients pendant une période de minimum 10 ans. Et les clients qui le souhaitent doivent pouvoir recevoir leurs extraits papier gratuitement ou à un coût raisonnable" estime Julie Frère, porte-parole de Test Achats, dans un communiqué.

La tendance à la numérisation a montré ses nombreux effets: disparition progressive des agences de quartier, réduction du nombre de distributeurs de billets, augmentation des coûts pour la plupart des opérations (même celles effectuées par le client).

"La dernière péripétie en date est la réduction voire la suppression (ING) de la possibilité d’imprimer soi-même ses extraits de compte au self des agences. Et ce alors que tous les clients n’ont pas les moyens de consulter et conserver leurs extraits sous forme électronique ", déplore l’association de défense des consommateurs. Or, l'envoi des extraits de compte par courrier est souvent très coûteux. Pour le client qui souhaite les recevoir régulièrement, les frais d’expédition risquent vite de représenter un coût important.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect