Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Où trouver l’offre internet la moins chère?

Toutes les offres de connexion internet ne se valent pas en termes de vitesse ou de volume. Optez pour celle qui conviendra le mieux à votre usage.
Regarder une vidéo en HD consomme 3 GB de données par heure. ©Shutterstock

Depuis 2018, Orange l’avait annoncé et répété à l’envi dans la presse : bientôt, les Belges pourront profiter d’une connexion internet fixe rapide et illimitée à prix cassé! De quoi donner de l’espoir à tous les «cord-cutters» de Belgique, c’est-à-dire ceux qui veulent pouvoir regarder la télévision grâce à leur connexion internet («cord-cutting» est une expression anglo-saxonne qui signifie littéralement «couper le câble», ce qui est synonyme de télévision, NDLR). Mais aussi à tous ceux qui veulent juste une connexion internet rapide, illimitée et surtout pas chère.

Or aujourd’hui, rien n’a vraiment changé sur le marché, alors qu’Orange vient tout juste de lancer – comme promis – son offre internet seul (c’est-à-dire non couplée à un abonnement mobile et/ou à la télévision digitale).  

Tarifs de gros

En effet, cet opérateur n’a pas du tout tenu ses promesses en matière de tarification vu que sa nouvelle offre – Home Internet – revient à 40 euros/mois (pour une vitesse de téléchargement de 100 Mbps ou 100 Mégabits par seconde ), ce qui est loin de «casser les prix du marché» (voir tableau comparatif).

En même temps, Orange n’a pas eu le choix, vu que cet opérateur n’a pas pu obtenir la sérieuse diminution des prix de gros tant espérée sur le réseau câblé du pays. Pour rappel, lorsqu’un opérateur télécom ne dispose pas de son propre réseau en Belgique (ce qui est le cas d’Orange), il a la possibilité de louer l’infrastructure d’un autre.

Plus concrètement, afin d’assurer une concurrence saine entre tous les opérateurs, le régulateur du marché se charge de fixer les tarifs (de gros) que peuvent demander les opérateurs loueurs aux "locataires" de leur réseau. Mais ces dernières années, la manière dont ces montants étaient calculés était régulièrement contestée (par Orange notamment) et demandait une réforme.

Or, le nouveau calcul des tarifs de gros n’étant pas spécialement favorable aux opérateurs "loueurs" de réseau,  la mise en place d’une telle offre – destinée à être la moins chère du marché – n’a, par conséquent, pas été possible.

Comparatif

Dès lors, où trouver l’offre la moins chère du marché avec un volume de téléchargement illimité? Chez Edpnet, un opérateur télécom qui a recours au réseau de Proximus. Son offre de base revient à 24,95 euros par mois. Mais pour ce prix, la vitesse de téléchargement est limitée à 20 Mbps. Ce n’est pas énorme, mais c’est largement suffisant pour regarder du contenu vidéo HD en streaming.

Netflix recommande de disposer d’une connexion d’au moins 5 Mbps.

Par exemple, Netflix recommande de disposer d’une connexion d’au moins 5 Mbps. En revanche, cette vitesse est insuffisante pour ceux qui veulent profiter de leur abonnement en Ultra Haute Définition (UHD) car celui-ci nécessite d’avoir une vitesse de connexion d’au moins 25 Mbps. Dans ce cas, l’offre Loco de Scarlet peut faire l’affaire. Elle propose une vitesse de téléchargement jusqu’à 50 Mbps pour 32 euros par mois.

En revanche, pour ceux qui veulent absolument avoir une connexion internet au moins aussi rapide que celle proposée par Orange (100 Mbps), il existe trois offres concurrentes et moins chères, dont Zuny à 39 euros/mois.

Il s’agit de la nouvelle offre 100% digitale de VOO. Vous disposez d’une connexion internet fixe rapide et illimitée, mais vous recevez en sus un accès à deux catalogues de séries: les "Series by Be tv" et les séries nouvelle génération de la société de production et de distribution française, Blackpills.

Enfin, l’offre de Zuny ne comporte aucun frais fixe (que ce soit pour l’installation ou l’activation de la connexion internet à domicile), alors qu’Orange réclame 49 euros de frais de mise en service.

100 ou 400 Mbps?

Mais 100 Mbps, est-ce finalement suffisant? Tout dépend de la composition d’un ménage et de l’usage qu’il fait de sa connexion internet. S’il y a régulièrement une grosse consommation de données en simultané (parce qu’un membre de la famille regarde la télévision via internet, pendant qu’un autre travaille et fait de la vidéoconférence et qu’un troisième joue à des jeux vidéo en ligne) alors la connexion peut devenir instable et source de conflits familiaux.

Dans ce cas, la solution consiste à opter pour une connexion internet disposant d’une vitesse de téléchargement plus rapide. Ce qui signifie que tous les membres du ménage pourront surfer ou streamer à grande vitesse, sans subir de coupure ou de lenteurs, tout en profitant d’une qualité d’image irréprochable sur chaque appareil connecté.

Orange propose d’ailleurs de booster ses connexions internet moyennant un supplément de 15 euros/mois, soit un abonnement internet à 55 euros/mois, mais avec une vitesse de téléchargement jusqu’à 400 Mbps. C’est un euro de plus que l’offre de Telenet (à 54 euros/mois) qui permet déjà de surfer jusqu’à 300 Mbps.

Prix plancher

Si vous n’avez pas forcément besoin d’un volume illimité, il existe bien d’autres offres fixes sur le marché (dont les prix sont situés en dessous du seuil des 30 euros). La moins chère revient à 23 euros/mois. Il s’agit de l’offre Poco de Scarlet. Elle comporte un volume de surf limité à 50GB pour une vitesse de téléchargement jusqu’à 30 Mbps.

Volume insuffisant ? Les offres internet basiques de Proximus et VOO disposent de 100 GB, moyennant respectivement 27,50 et 27,95 euros/mois. Cependant, l’offre de VOO est plus rapide que celle de Proximus (75 Mbps contre 50 Mbps). Mais les frais fixes de Proximus pour la mise en service de la connexion (59 euros) sont inférieurs à ceux de son concurrent (110 euros).

3 GB
Volume de SURF
Visionner des séries télé ou des films requiert 3 GB de données par heure en qualité HD.

Pour un volume plus élevé et une vitesse plus rapide, c’est vers Basic Internet de Telenet qu’il faudra se tourner. Moyennant 28,60 euros/mois, l’abonné dispose d’un volume de téléchargement de 150 GB et d’une vitesse jusqu'à 100 Mbps.

Ce volume est-il suffisant, par exemple pour regarder la télévision par internet ? Tout dépend du nombre d’heures passées devant votre écran. Mais pour vous faire une idée, visionner des séries télé ou des films requiert 3 GB de données par heure en qualité HD, selon Netflix.

Enfin, il existe aussi une connexion internet sans installation qui permet de disposer aussi d’un volume de surf de 150 GB (100GB en heures creuses, 50 GB à tout moment) et de surfer jusqu’à 210 Mpbs pour seulement 20 euros/mois. Il s’agit de l’offre Home Flybox d’Orange. En pratique, la Flybox convertit le réseau 4G en wi-fi. Donc, avant d’opter pour cette offre, vérifiez la couverture 4G à votre domicile.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés