Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Un entrepreneur doit être plus qu'un gestionnaire

©Dieter Telemans

En 14 années d'existence, la société pharmaceutique liégeoise Mithra a connu un développement fulgurant. Son fondateur et administrateur délégué, François Fornieri, compte bien poursuivre la success story, et annonce la création de 500 emplois d'ici 2020. Il livre ses recettes pour améliorer au quotidien l'environnement de travail, à l'intérieur et à l'extérieur de son entreprise.

Améliorer le monde du travail, qu'est-ce que cela signifie pour vous, en tant qu'entrepreneur ?

François Fornieri: C'est d'abord et avant tout associer le personnel au développement de l'entreprise, et ce à tous les niveaux. Chacun de nos collaborateurs est fier du chemin parcouru, et heureux de bâtir les succès de demain. D'ailleurs, ils accompagnent concrètement la croissance de Mithra : depuis janvier dernier, nous sommes en train de devenir un groupe pharmaceutique, intégrant la chimie, la recherche-développement, la production et la distribution. Et chaque collaborateur pourra, s'il le souhaite, devenir actionnaire de cette nouvelle structure. Nos employés bénéficient aussi des initiatives de Mithra : parrainage d'événements sportifs, culturels, etc.

Publicité

De quel type de partenariats s'agit-il ?

François Fornieri:Nous parrainons notamment le Standard de Liège, le club de basket de Braine, le Festival de Jazz de Liège... En tout, Mithra a conclu une quarantaine de partenariats. Des exemples de manifestations auxquelles nos salariés ont pu assister gratuitement, ces derniers mois ? L'exposition Golden Sixties, un concert de jazz, et régulièrement, un match du Standard ou un match de basket à Braine. A mes yeux, de tels accords font partie de l'amélioration des conditions de travail au sens large : l'entreprise s'ouvre sur la société, elle tisse des liens avec les mondes culturel, associatif, sportif, et cela bénéficie à tous ses collaborateurs, ainsi qu'à la région où elle se situe. Tout le monde y gagne.

Mithra est également impliquée dans l'humanitaire. Quel projet vous tient particulièrement à cœur ?

François Fornieri: Sans hésiter, celui que nous menons actuellement avec l'ONG belge Iles de Paix : la création d'une école pour jeunes filles au Burkina-Faso. La première pierre sera posée d’ici quelques mois, et tout sera achevé courant 2014. La moitié du budget vient de Mithra et de mes fonds personnels.

Cette politique contribue-t-elle à faciliter les recrutements ?

François Fornieri: C'est peu de le dire ! En fait, nous n'avons pas besoin d'aller débaucher des talents chez nos concurrents, car pour recruter du personnel, il nous suffit de sélectionner parmi les nombreuses personnes qui postulent chez nous !

A vos yeux, la crise affecte-telle l'évolution de l'environnement de travail ?

François Fornieri: Pas chez nous, en tout cas ! En fait, nous ne subissons pas la crise. Dans notre secteur, la croissance d'aujourd'hui résulte des investissements consentis 10 ou 15 ans auparavant. Mithra a investi 40 millions d'euros dans la R&D depuis sa création. Nous sommes associés à une petite vingtaine d’ universités dans le monde - dont celle de Liège - pour la recherche en santé féminine.

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs soucieux d'améliorer l'environnement de travail ?

François Fornieri: Garder toujours leur porte ouverte, écouter leurs collaborateurs, tenir compte de leurs remarques, même si elles ne vous font pas plaisir. Et ce n'est pas réservé aux PME : Jean Stéphenne a réussi cela chez GSK. L'entrepreneur ne doit pas être seulement un gestionnaire. Il faut cultiver la proximité entre management et salariés, comme lors des premiers temps de Solvay, et comme à l'époque de Jupiler. L'entreprise organisait une fête à la Saint-Nicolas, une à Noël, envoyait une carte postale pour l'anniversaire de chaque salarié... La communication doit également être intégrée dans le quotidien de l'entreprise : nous avons une personne à plein temps pour la communication externe, interne, financière et pour les partenariats, et nous allons en recruter 6 de plus.

Les produits Mithra sont exclusivement destinés aux femmes. Veillez-vous également à leur ménager une juste place au sein de l'entreprise ?

François Fornieri: Bien entendu ! A mes yeux, la parité est une composante essentielle d'une entreprise en bonne santé. Imaginez que nous allions solliciter des investisseurs avec des hommes managers, pour expliquer les besoins des femmes ! Plus de la moitié de nos collaborateurs sont des femmes, management y compris. Plus qu'une politique, il s'agit d'une conviction personnelle : la parité - et au-delà, la diversité - permet d'avancer plus vite, d'être plus pertinent.

Lire également
Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.