Le taux belge de référence atteint un plus bas historique

©ANP XTRA

Le taux des obligations à dix ans de l'Etat belge est tombé à -0,39%, un plancher historique. La perspective d'une nouvelle intervention de la BCE a joué.

Les taux sont plus bas que jamais. Jeudi, peu après 15h, le taux d'intérêt des obligations gouvernementales belges qui arrivent à échéance dans dix ans est tombé à -0,39%, avant de remonter légèrement. Le dernier record de faiblesse enregistré en clôture pour ce taux de référence de l'ensemble du marché belge remonte au 15 août 2019, à -0,387%. En cours de séance, il était même tombé à -0,393% le 16 août 2019. Quoi qu'il en soit, les niveaux actuels sont historiquement bas.

-0,39%
PLus bas du TAux belge à dix ans ce jeudi
Le taux des obligations belges à dix ans est tombé, en séance, à -0,39%, soit plus bas que le plancher historique atteint, en clôture, le 15 août 2019 (-0,387%).

Cette diminution du loyer de l'argent s'explique en grande partie par les anticipations d'une nouvelle intervention de la Banque centrale européenne (BCE). Des économistes pensent que l'institution de Francfort annoncera une augmentation de ses achats d'actifs à l'issue de sa réunion du 10 décembre.

Bon timing pour le fédéral

L'inflation a fortement diminué ces derniers mois. Or, la BCE doit assurer la stabilité des prix, ce qui implique un certain niveau d'inflation. Si l'institut monétaire augmente ses achats, elle fait pression sur les taux et incite ainsi les ménages à dépenser et les entreprises à investir, au lieu d'épargner, ce qui est censé relancer l'inflation.

Les taux négatifs des obligations gouvernementales belges impliquent que quand l'Etat fédéral emprunte de l'argent, il devra rembourser un peu moins que le montant obtenu lorsque les obligations arriveront à leur terme. L'actuelle faiblesse des taux tombe bien: l'Agence de la dette sera active sur le marché de la dette lundi prochain. Le montant qu'elle compte lever sera annoncé ce vendredi.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés