Les fonctionnaires contractuels pourront souscrire une pension complémentaire

©BELGA

Les ministres des pensions et du budget ont lancé le marché public pour désigner l'assureur qui gérera le plan de pension complémentaire des fonctionnaires contractuels.

Dans la situation actuelle, les contractuels perçoivent une pension bien moins élevée que leurs collègues statutaires. Comme nous le révélions dans notre guide des pensions, un contractuel touche en moyenne 1.558 euros (similaire aux salariés), tandis que les statutaires perçoivent 2.618 euros. Cela devrait changer: les ministres des pensions et du budget ont lancé le marché public pour désigner l'assureur qui gérera le plan de pension complémentaire des fonctionnaires contractuels.

Daniel Bacquelaine se félicite de cette première étape vers une meilleure équité entre les pensions des contractuels et des statutaires de la fonction publique : "L'objectif est d'offrir à tous ces travailleurs un complément à leur pension légale" déclare le ministre. La date d'entrée en vigueur effective du dispositif n'est pas encore déterminée.

L'accès à ce deuxième pilier de la pension contribuera certes à réduire cet écart, mais pas à la combler. En effet, les droits de pensions seront calculés, pour 2017, à 1% de la rémunération, 1,5% pour 2018 et 3% pour 2019. "Il faut bien commencer quelque part" explique-t-on au cabinet de Daniel Bacquelaine pour expliquer la persistance de l'écart. 

"Grâce à cette ouverture de droit, nous revalorisons le statut - et la carrière - des contractuels de la fonction publique", déclare de son côté la ministre de la fonction publique Sophie Wilmès. 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect