Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Cogengreen booste l'autoproduction d'électricité

Christophe Henriet, CEO de Cogengreen

Si Cogengreen n’est pas l’inventeur de la cogénération, l’entreprise namuroise innove avec ses propres équipements afin d’accompagner un marché ultraspécialisé en pleine expansion. Surfer sur la vague de l’écoresponsabilité a permis à Cogengreen de connaître une croissance financière remarquable. Rencontre avec Christophe Henriet, son CEO.

Il rêvait de spatial et d’aéronautique. Désormais, c’est la cogénération qui rythme les journées de Christophe Henriet et de sa société Cogengreen. Avec, à la clé, une rapide croissance de près de 150%. “L’énergie et l’écologie sont une source de motivation pour moi. J’ai toujours cherché à savoir si les deux étaient compatibles. J’ai trouvé la réponse en fabriquant mes propres unités de micro-cogénération fonctionnant à l'huile végétale, au biodiesel, au gaz naturel ou au mazout. Nous ne plantons pas (encore) des arbres, certes, mais nous contribuons malgré tout fortement à la diminution de l’empreinte carbone.”

Cogengreen

Deloitte's Technology Fast 50 - gagnant catégorie Environmental Technology

Autoproduire son électricité

Nous sommes en 2003, l’année où les certificats verts font leur apparition en Belgique. “C’est à ce moment-là que les opportunités apparaissent clairement à mon esprit”, se souvient Christophe Henriet. “Car, des bâtiments publics aux prisons, en passant par les piscines communales et les copropriétés, l’avantage que représente l’autoproduction d’électricité, couplée à un stimulant tels que les certificats verts, fait très vite exploser la demande sur le marché.”

L’Allemagne comme exemple

Un an plus tard, Christophe Henriet tourne les yeux vers l’Allemagne où cette technologie est plus avancée que chez nous. “Je rencontre KW Energietechnik, une entreprise familiale qui présente du matériel de pointe. Cogengreen devient ainsi son représentant exclusif pour les marchés belge et français.” Dès 2006, le spécialiste namurois construit ses propres machines. “Aujourd’hui, nous disposons d’unités de cogénération uniques et très innovantes.”

La Belgique est l’eldorado de la cogénération grâce au mécanisme des certificats verts.
Christophe Henriet
CEO de Cogengreen

Efficience énergétique

Quelque 50% des clients de Cogengreen sont des investisseurs actifs sur le marché de l’immobilier en copropriété. “Le calcul est vite fait lorsque vous êtes capable de produire localement de l’électricité et de la chaleur au moment où vous en avez besoin: vous doublez votre avantage grâce à la conversion et à la valorisation de l’énergie produite, qui serait perdue dans un mécanisme classique”, souligne le CEO. “Nous parlons ici d’un rendement global de 110% au lieu de 95% en moyenne.”

Une croissance méritée

Si Cogengreen est à présent littéralement propulsée sur le marché, Christophe Henriet se souvient de débuts moins évidents. “J’ai beaucoup appris de mes erreurs. Dès le départ, il faut pouvoir se réinventer en fonction des défis à relever. Je dois également ma croissance à mes équipes. Je crois à l’entreprise libérée, il faut stimuler l’autogestion et responsabiliser ses collaborateurs. Ce qui décuple littéralement la motivation.”

Encore plus de cogénération

Le CEO prédit un avenir clément à la cogénération. “Pour la majorité des personnes, le concept reste un peu barbare et suscite pas mal de préjugés. Mais beaucoup d’acteurs franchissent le pas. La Belgique est l’eldorado de la cogénération grâce au mécanisme des certificats verts! Parmi nos derniers succès, nous sommes particulièrement fiers d’avoir remporté le marché auprès de la Régie de l’électricité de Wavre.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.